Contactez un expert SEO 09 50 23 62 53
  1. Blog Velcome SEO
  2. > Pourquoi faire un audit SEO ?
  3. > Comment faire un audit SEO technique ?
  4. > L’impact de la vitesse de chargement sur le SEO

L’impact de la vitesse de chargement sur le SEO

Franck J.

Nous allons voir ici l’impact de la vitesse de chargement sur le SEO et comment peut-on faire pour l’optimiser au mieux et ainsi atteindre les meilleures positions.

Avant toute chose, vous devez savoir que la vitesse de chargement est un critère de base d’un audit technique comme peut l’être la responsivité ou l’erreur 404. Cela nous montre déjà l’importance que peut avoir cette caractéristique sur le référencement. Cependant, la notion de vitesse de chargement est souvent très abstraite et est donc souvent oubliée par un grand nombre de personnes. C’est pour cela qu’ici nous allons vous aidez à comprendre comment la vitesse de chargement peut aider votre site à être mieux référencé et surtout pourquoi il ne faut pas la négliger dans son audit technique.

Qu’est-ce que la vitesse de chargement des pages ?

La vitesse de chargement des pages est, comme nous l’avons dit un peu plus haut, un élément important pour un audit technique. Avant tout, mettons au clair cette notion parfois confuse. La vitesse de chargement des pages est le temps qu’il faut pour charger une page, c’est-à-dire le temps que va mettre une page à apparaître sur le navigateur d’un utilisateur. Elle est déterminée par plusieurs critères notamment la taille du fichier, le serveur ou encore la compression des images. Mais attention, il ne faut pas confondre la vitesse de chargement des pages à celle du site. En effet, ce sont deux choses différentes, la vitesse de chargement d’un site est égale à la moyenne de la vitesse de chargement des pages de ce site. Ce qui veut dire que vous pouvez avoir des pages qui ont des problèmes de chargement mais avoir tout de même une vitesse de chargement du site qualitative. Tout dépend du nombre de pages qui mettent longtemps à se charger. C’est pour cela qu’il faut faire très attention à bien vérifier toutes les pages de votre site, notamment les plus stratégiques. La moyenne de chargement du site n’est qu’une indication générale. Elle ne permet pas de déceler des pages qui poseraient problème et risqueraient d’impacter l’expérience utilisateur.

Quelle influence a la vitesse de chargement sur le SEO ?

Après avoir vu en quoi consiste la vitesse de chargement, nous allons voir ici l’influence qu’a la vitesse de chargement sur le SEO. Vous devez déjà comprendre qu’avant même d’influencer le SEO, la vitesse de chargement influence le comportement des utilisateurs. En effet, plus le temps de chargement est long, plus le taux de rebond augmente. Le taux de rebond est le pourcentage d’utilisateurs qui ont vu une seule page du site et sont repartis directement après. Ce taux peut servir d’indicateur pour identifier d’éventuelles problématiques en termes de conversion et de rentabilité. La vitesse de chargement impacte donc le choix des utilisateurs. De plus, le comportement des utilisateurs a changé : avec toutes les possibilités de résultats qui s’offrent a eux sur les moteurs de recherche, ils n’ont plus le temps d’attendre. Pour illustrer, le temps de référence de chargement d’une page web est de 600 millisecondes. Au delà de 3 secondes, l’internaute moyen quitte le site au profit d’un autre. Or, Google fait tout son possible afin de donner le meilleur résultat possible et donc la meilleure expérience utilisateur aux internautes. C’est pour cela que le temps de chargement impacte fortement le référencement. Plus le temps de chargement est court mieux vous serez référencé.

En résumé, plus la vitesse de chargement de vos pages est courte, plus cela plaira à l’utilisateur et donc par extension à Google, qui va alors ajouter des points à votre score SEO.

Comment optimiser sa vitesse de chargement ?

Pour augmenter son SEO, il faut donc optimiser sa vitesse de chargement, mais de quelle façon ? Il y a plusieurs possibilités afin de réduire le plus possible la vitesse de chargement des pages afin qu’il n’impacte pas l’expérience utilisateur. La première, c’est de choisir un bon hébergeur avec un serveur dédié. En effet, contrairement aux serveurs mutualisés qui stockent plusieurs sites sur le même serveur, ce qui réduit la performance du serveur, le serveur dédié stocke un seul site et permet donc de faire baisser le temps de chargement. Le serveur dédié est donc un investissement à ne pas négliger afin d’avoir un site le plus performant possible.

La deuxième chose va être de compresser les fichiers très lourds pour réduire leur temps de chargement, comme par exemple les photos et les vidéos. Ces fichiers sont parfois très lourds et les internautes ont du mal à y accéder. En réduisant leur taille et leur poids, la page se chargera donc plus vite. Pour les images, l’une des solutions est d’adopter une extension de lazy loading. Ce type de programmes permet aux navigateurs de ne charger que les images de la page qui sont affichées à l’écran. Les photos se chargent ensuite au fur et à mesure que l’internaute fait défiler la page. Pour les vidéos, il est par exemple possible d’utiliser une vidéo hébergée sur un site tiers comme Youtube. En intégrant ce contenu en « iframe » sur votre page, vous permettez sa lecture directement depuis votre page mais déléguez l’hébergement et donc le stockage du fichier.

Enfin, pour optimiser la vitesse de chargement de son site, il faut minimiser le plus possible vos fichiers CSS, HTML et Javascript. Par minimiser ces fichiers, on entend réduire le poids d’une page grâce a un travail sur son code. Il faut simplement enlever les éléments dont on peut se dispenser. Le code va alors s’alléger et la page web sera moins lourde et donc moins longue.

En résumé, il existe beaucoup de façons d’optimiser la vitesse de chargement de vos pages afin d’améliorer votre SEO, et ces optimisations auront un fort impact sur votre positionnement. En cela, une agence de référencement spécialisée peut vous aider.